Études cinématographiques : Alain Resnais, n. 64-68, 1968.


Periódico e Hemeroteca





O acervo do MIS está disponível apenas para consulta local gratuita. O usuário é o único e exclusivo responsável pelo respeito aos direitos autorais, personalíssimos e conexos das obras pesquisadas. É vedada a reprodução de obras originais ou cópias, no todo ou em parte, de qualquer forma e para qualquer finalidade, em conformidade com a Lei 9.610 de 19.02.1998


Para reprodução de qualquer obra, original ou cópia, em quaisquer meios e mídias e para quaisquer fins, e para solicitação de empréstimos, o interessado deverá seguir os procedimentos estabelecidos pela Política de Acervo do Museu. Para informações sobre empréstimo, reprodução e demais usos, entre em contato com a equipe do CEMIS através do Fale Conosco.




Título:
Études cinématographiques : Alain Resnais, n. 64-68, 1968.
Tipo de Material:
Revista
Número de Chamada: Número de Registro:
62-77 1967-69 PB00682
Número de Exemplar:
1
Uso e acesso:
Consulta local com agendamento
Local de Publicação:
Paris - França - Europa
Data de Publicação:
1968
Idioma:
Francês
Periodicidade:
Trimestral
Página: Número de Páginas:
- 206
Volume : Número do Volume :
- 64
Ilustrado:
Sim
Dimensões (alt. x larg.):
18 cm x 13 cm
Descritores:
cinema; crítica de cinema; jornal
Artigos:
I. Bandes Dessinées et cinéma muet : l´homme
influences avouées
À l´école des bandes dessinées.
science-fiction et fantastique
un univers surréaliste
Resnais et le "nouveau roman"
II. Un art au service d´un autre
Van Gogh : le monde intérieur d´un artiste
Guernica : une vision désagrégée par l´horreur
III. Des structures musicales : opéra, fugue, quatuor...ou géométrie?
une construction faite de mouvements brusques
la musique : élément fondamental de l´ossature du film
un commentaire incantatoire
un dialogue révélateur par son insignifiance même
une parole capable d´infléchir le sens de images
IV. Une psychologie ouverte : refus du héros et démystification
les moments les plus creux de la vie
attente, silence, absence
liberté de choisir...l´action ou le mensonge
des faits vus à travers des consciences
des descriptions fragmentaires
V. Des objets plus parlants que les êtres : un documentaire sur une statue
la vie secrète des choses
des décors révélateurs
des villes humanisées
une ornementation d´un autre siècle
quelques repères psychanalytiques
le mouvement qui déplace les lignes
VI. Un espace-labyrinthe
il semblait au premier abord impossible de s´y perdre...
un monde clos
errance et travelling
au hasard des rencontres
une fois de plus...
"le démon de l´analogie"
des décors à transformations
le jeu des apparences et les délices de l´ambiguïté
seize interprétations...parmi bien d´autres
le paysage de l´exil
VII. L´inconscient
jeu du réel et de la pensée : le chaos mental
l´inconscient collectif
un climat onirique
une vie en projection : force de l´imaginaire
associations d´images
VIII. Personnages lazaréens et amours difficiles : le souvenir des camps de la mort
une solitude anonyme
soif de vivre et amours impossibles
amour-inclination et passion conjugale
la souffrance et la peur
des personnages immobiles
des êtres instables et traumatisés
fatigue, usure et vieillissement
IX. Les ratures du temps : un homme se penche sur non passé : l´acte de mémoire
les souvenirs et le passé
l´horreur d´un oubli inexorable
nécessité de l´oubli
un présent conditionné par le passé
"Le temps nous fait, le temps nous mange"
le flashback de Nevers
le temps et l´espace
la mort et le néant
X. Un cinéma politique : les plus grands génocides du XXº siècle
"je ne croyais pas que ma vie était ainsi..."
un style plus fonctionnel
de la réflexion à l´action
Conclusion : provoquer une prise de conscience
une participation effective du spectateur
un nouveau sens de l´objectivité
Filmographie
Bibliographie sommaire
Entretien avec Alain Resnais par Jacques Belmans
En travaillant avec Alain Resnais par Jacques Sternberg
Note sur je t´aime, je t´aime, par Christian Zimmer